Les audits destinés aux copropriétés

Origine des Audits énergétiques et DPE

En décembre 1997, le protocole de Kyoto préconise la  réduction des émissions de gaz à effet de serre. L’Union Européenne  promulgue une directive spécifique sur la performance énergétique des bâtiments en janvier 2003. C’est la naissance officielle du DPE en Europe. En 2012, le DPE devient obligatoire en copropriété pour les immeubles de plus de 50 lots, équipés d'une installation collective de chauffage ou de refroidissement.

Audit et DTG (copropriétés)

Le Bilan Initial de Copropriété (BIC)

Ce premier état des lieux permet d’orienter la copropriété vers des actions de renforcement du fonctionnement de la copropriété si besoin, par exemple concernant la maîtrise des charges ou des impayés, ou directement vers la constitution d’un dossier d’appel d’offres pour un audit.

Le Diagnostic Technique Global (DTG)

Entré en vigueur en 2017, il permet aux copropriétaires de disposer d’une vision d’ensemble des améliorations possibles en terme d’architecture, de mise aux normes, et de performance énergétique. Il propose des scénarios étalés sur plusieurs années pour mener à bien la rénovation dans des conditions soutenables pour les copropriétaires. A terme, il sera obligatoire pour toutes les copropriétés.

Nos articles sur l'audit en copropriété