Le traitement des façades en copropriété – Réponses d’expert avec Spebi

 

Éric Balech, directeur commercial de Spebi, répond à trois questions sur le traitement des façades des copropriétés, à l'occasion du Grand Circuit Rénovation des Copropriétés.

  • Comment assurer une bonne interface avec la ventilation lors du traitement de la façade ?
  • Quel est l'impact de l'isolation thermique par l'extérieur (ITE) sur le confort ?
  • Comment éviter les défauts d'humidité après une ITE ?

Retranscription

Comment assurer une bonne interface avec la ventilation lors du traitement de la façade ?

Chez Spebi, nous passons par les co-traitants. La ventilation n'est pas notre métier, donc nous travaillons avec deux partenaires. La ventilation, le chauffage, c'est le même métier. Effectivement, soit la ventilation existe, auquel cas on la prolonge. Soit - cas assez rare - il n'y a pas de ventilation du tout. Et là on la crée. Mais c'est un cas extrême de faire passer la ventilation par le pignon.

Quel est l'impact de l'isolation thermique par l'extérieur (ITE) sur le confort ?

C'est le confort d'été et le confort d'hiver. Et puis on en oubli un troisième : l'isolation phonique, que vous avez si vous avez de la laine de roche ou de l'isolant bois, qui ont des qualités phoniques supérieures au polystyrène (qui n'en a quasiment pas). Après, il faut tout de même savoir que le polystyrène est deux fois moins chère que la laine de roche.

Comment éviter les défauts d'humidité après une ITE ?

Cette problématique est liée à la première question, il faut une bonne ventilation ! Cela passe par la VMC, par des aérations dans le double vitrage... Il faut laisser circuler l'air.

Nos dernières vidéos