Comment réduire le coût des travaux sur l’ITE ? Réponses d’experts avec Socateb

Deux questions à Irène Demoute, directrice commerciale de Socateb, spécialiste de l'isolation thermique par l'extérieur des bâtiments. Extrait du Grand Circuit Rénovation des copropriétés.

Retranscription

Existe-t-il des solutions pour réduire le coût des travaux sur l'ITE ?

Oui, il peut être réduit dans la mesure où on a un programme complet qui est bien adapté. Il ne faut rien oublier dès le départ. Effectivement, l'audit est la première étape qui va permettre de savoir ce que l'on veut faire sur son bâtiment et ce que l'on peut faire. On a parlé des diagnostics amiante et des diagnostics plomb avant travaux, on se retrouve - nous entreprise - souvent confrontées à des dossiers dans lesquels nous n'avons pas à l'étude les diagnostics ; ce qui pose un certain problème puisque les budgets qui vont être annoncés ne vont pas être en corrélation avec le coût des travaux, surtout si il y a de l'amiante par la suite.

On voit de plus en plus de végétalisation de toitures-terrasses aujourd'hui. Est-ce une nouvelle demande des copropriétaires ?

Sur les immeubles sur lesquels nous avons travaillé, nous n'avons jamais été confrontés à de la végétalisation sur toitures-terrasses. C'est plus le cas sur Paris, ou effectivement c'est demandé. Maintenant c'est proposé, mais le plus souvent en assemblée générale c'est un poste qui n'est pas retenu parce que ça coûte cher et que ce n'est pas encore dans les moeurs. Pour l'instant ils sont plus sur la rénovation de leur façade, sur le confort et sur l'amélioration de la performance énergétique.

Nos dernières vidéos