La sécurité des halls grâce à l’automatisation

C’est à Beaumotte-Aubertans, entre Besançon et Vesoul, que la société JGIE spécialisée dans la sécurisation des halls d’immeubles avec des solutions 100% made in France a installé ses lignes de production. Rencontre avec son dirigeant, Thierry Gindro, qui nous présente ses solutions sur un marché de niche.

Pouvez-vous nous présenter JGIE ?

JGIE est issue de la scission, en 1993, d’une entreprise spécialisée dans le traitement de l’inox. Nous comptons actuellement 30 salariés. L’activité de JGIE est dédiée à l’accueil sécurisé pour l’habitat collectif : interphonie, porte de hall sécurisée et boîtes aux lettres connectées. Notre philosophie, c’est l’accueil sécurisé du résident et de ses visiteurs.

Qu’est-ce que la porte connectée ?

Les portes motorisées coulissantes ou battantes représentent une part importante de notre activité. Elles ne disposent pas de serrures traditionnelles et fonctionnent grâce à des télécommandes ou des badges.

A quel type de besoins répond cette innovation ?

Les portes connectées répondent à deux besoins principaux. Le premier est d’ordre juridique : la loi sur l’accessibilité impose de mettre en place un certain nombre de solutions pour rendre accessibles les immeubles d’habitation dont font partie les copropriétés, qu’elles soient privées ou relevant du secteur social. Nos solutions facilitent l’accès aux personnes à mobilité réduite. La seconde raison est d’ordre démographique : la population française et européenne vieillit, ce qui impose de mettre en place des solutions de facilitation des gestes quotidiens.

Concernant les innovations, nous travaillons à la création d’un « relais-colis » robotisé qui reçoit les colis d’un résident absent : Il s’agit d’une boîte à lettres robuste et connectée avec un portier qui permet d’appeler le résident lors de la livraison. Ce dernier peut ainsi contrôler la livraison en vidéo et déclencher l’ouverture pour le dépôt du colis.

Laisser un commentaire

*