Travaux d’isolation : « Les petites et moyennes copropriétés devraient être LA priorité » – Jérôme Raucoules (AD Validem)

en partenariat avec :

AD VALIDEM est une entreprise générale d'isolation, notamment des toitures et des façades, avec des solutions techniques particulièrement adaptées aux copropriétés. Le point avec Jérôme RAUCOULES, co-fondateur.

Comment réussir une rénovation énergétique en copropriété ?

Il faut avant tout fixer les priorités, qui sont le plus souvent les combles perdus, les planchers bas au niveau des caves et parking et la façade. L’isolation des combles perdus est, actuellement, la meilleure opération compte tenu de sa performance, de sa rapidité, de sa qualité et d’une tarification maîtrisée. En moyenne nous constatons 20% d’économie de chauffage et une forte amélioration du confort des occupants. Et le dernier étage n’est pas le seul à en profiter, contrairement à une idée reçue tenace.

En termes d’organisation, nous préconisons d’étaler les travaux sur 2 à 5 ans, sachant qu’avec le système actuel permettant l'obtention d'aides financières, les primes énergies et le crédit d’impôt, la période est idéale pour engager ces travaux.

Des financements se mettent également en place pour les copropriétés, mais nous devons prendre le temps de les examiner et nous vous invitons à nous contacter pour en savoir plus. Tous les immeubles peuvent être optimisés, également les immeubles parisiens classés qui disposent de combles perdus et de caves. Évidemment, les façades ne pourront pas être isolées.

AMO et travaux : quels pièges éviter ?

Il faut travailler avec des entreprises qualifiées car elles seules donnent droit à la prime énergie et au crédit d’impôt. AD VALIDEM dispose des agréments Qualibat, RGE et des autres qualifications justifiants de son expertise dans ses métiers. C'est pourquoi, nous réalisons les travaux selon les normes thermiques réglementaires permettant d'obtenir les primes énergies et le crédit d'impôt.

Retrouvez-nous à PARIS sur le Grand Circuit de la Rénovation des Copropriétés
Participation gratuite à la conférence sur inscription

Il faut bien planifier les travaux pour optimiser les coûts. À titre d'exemple : ne pas monter un échafaudage pour une réfection de toiture seule, mais profiter du fait que l’échafaudage soit monté pour réaliser les travaux d’isolation des façades. Encore plus surprenant, refaire sa toiture sans isolation !

Comment évolue votre marché ?

Le marché est à forte croissance (+ 25% de CA). Une innovation est très attendue : celle des rampants dans les greniers aménagés. Actuellement, aucun isolant ne permet d’avoir une vraie performance. Des tests en laboratoire sont actuellement en cours et le produit devrait pouvoir être mis en œuvre d’ici cinq ans.

A propos du fournisseur

Publications du fournisseur

Laisser un commentaire

*